Crème de soin du visage pour peau normale

La peau normale à mixte n'est ni trop sèche ni trop grasse, mais une combinaison des deux localisée sur certaines zones du visage. Votre peau est dite « mixte » si vous ressentez une sensation de gras et de brillance dans la zone T (front, nez et menton) quelques heures après le nettoyage, tout en ayant une peau normale ou sèche sur les joues et le long de la mâchoire.

Qu’est-ce qu’une peau normale ?

Quand on choisit une crème pour le visage, la première question que l’on se pose est : vais-je prendre une crème visage peau normale ? une crème peau mixte, normale à mixte ? voire une crème pour peau grasse ou pour peau sèche ?

Avant de décrire ce qui peut qualifier une peau de « normale », il faut préciser que la nature de la peau change au cours de la vie. Elle est souvent grasse à l’adolescence, puis, plutôt mixte ensuite. Le vieillissement de la peau se traduira plus tard par l’apparition d’une plus grande sécheresse cutanée. Elle peut varier aussi selon les saisons, plus grasse aux beaux jours, et plus sèche en hiver.

Ce qui change entre ces différents types de peau, c’est la plus ou moins grande activité des glandes sébacées qui fabriquent les lipides qui recouvrent notre peau (le sébum). Les glandes sébacées sont abondantes au niveau de la peau du visage, et particulièrement, dans la zone dite « T » au-dessus des sourcils, et dans la zone médiane du visage.

Une peau normale n’est, ni excessivement grasse, ni sèche. C’est donc d’abord, quand aucun des critères des peaux grasses n’est présent.

Il n’y a pas d’aspect brillant, huileux sur la zone médiane. Au toucher il n‘y a pas de sensation de peau "glissante” mais, au contraire, une texture douce, lisse, agréable, quand on y passe le doigt.

Contrairement au teint terne d’une peau grasse, le teint est frais, uniforme.

Les pores de la peau qui, dans la peau grasse, sont visibles à l’œil nu, dilatés, parfois obstrués, sont bien resserrés dans la peau normale. Une peau normale n’a pas, non plus, de tendance acnéique.
Cette peau normale idéale, n’existe pas toujours c’est pourquoi une crème est souvent proposée pour les « peaux normales à mixtes ». En effet la sécrétion de sébum est souvent un peu plus abondante de façon naturelle dans la zone T, et ceci de façon plus ou moins importante selon les moments. Le choix d’une crème pour le visage sera le même, que ce soit pour une « peau normale » ou pour une peau « normale à mixte ».

Quand le photo-vieillissement (vieillissement du au soleil) commence à apparaître, on ne peut plus parler de peau normale : la sécheresse cutanée devient plus importante, des petites ridules se forment et des taches pigmentées apparaissent. Il faudra alors choisir une crème au plus fort potentiel d’hydratation et y associer des crèmes de soin spécifiques anti-âge.

On ne peut pas non plus parler de peau normale, même si l’aspect de la peau satisfait aux critères décrits ci-dessus, quand la réactivité de la peau est importante et qu’elle est une peau dite « sensible ». La peau réagit alors de façon excessive, par des rougeurs et un inconfort lors de l’application de cosmétiques, aux changements brutaux de température extérieure, au stress.

Comment entretenir une peau normale ?

Une peau normale, aussi belle soit-elle, mérite de le rester le plus longtemps possible !

Quel que soit le type de peau, celle-ci à toujours besoin d’être hydratée. L’hydratation cutanée a pour but de maintenir notre barrière cutanée en bon état, afin de garder, ses qualités de douceur et d’éclat du teint. On choisira donc une crème dite pour « peau normale » ou « normale à mixte »

Une peau normale doit comme tous les autres types de peau être nettoyée en douceur, par des nettoyants à pH proche de la peau (la peau est acide, son pH est d’environ 5,5). Pour retarder le vieillissement cutané il faut limiter les expositions solaires et adapter la protection solaire à son phototype, les peaux claires ayant besoin d’une protection solaire maximum.

Les crèmes Neostrata® répondent à toutes ces exigences par leur action anti-âge, leur haut pouvoir d’hydratation et leur pH voisin de celui-de la peau.